« Nous, la Lune et les Voisins » est un évènement culturel multidisciplinaire tous publics, gratuit et de plein air, ayant lieu dans un des quartiers piétons de la ville de Beyrouth, à Mar Mikhael.

Trois éditions déjà ont vu défiler chaque année près de 2000 spectateurs de tous horizons confondus.

A l’invitation du collectif Kahraba ce sont près de 40 artistes qui se joignent aux habitants du quartier pour créer un événement singulier qui se place sous le signe de la rencontre.

Il est une des rares occasions qui associe des artistes, confirmés ou émergents, aux habitants du quartier de toutes générations pour une collaboration inédite.

Nehna wel Amar wel Jiran prend sa source un soir d’été 2010 où nous offrions une représentation de « Arabiyetna » à nos voisins.

Ce fut une soirée chaleureuse et conviviale, qui a donné naissance l’été suivant à un rendez-vous plus conséquent sur ce théâtre de plein air.

Le Collectif Kahraba y présentait 4 de ses spectacles et invitait plus de 30 artistes à créer avec lui des interventions artistiques qui ponctuaient les soirées.

Près de 2000 spectateurs ont gravi les marches des escaliers Vendôme, et sont revenus d’un soir à l’autre.

Les habitants du quartier ont demandé à ce que se réitère l’aventure et nous ont offert leur aide.

C’est donc naturellement que s’inventent ces rencontres en donnant une place forte à l’enfance, au rêve, à une parole artistique qui touche et qui « élargit le coeur » comme nous l’ont dit certains spectateurs.

Parce qu’il est important d’offrir gratuitement des spectacles de qualité, parce qu’il est essentiel de partager des moments de beauté en famille, parce que le spectacle vivant est le lieu privilégié de la rencontre et du vivre ensemble, parce que l’art et la culture sont deux ingrédients nécessaires à la dignité humaine et à la construction de nos sociétés, ce sont, trois soirs durant, de réels temps de vie commune qui sont mis en scène, aux balcons, aux fenêtres, sur les toits, dans un jardin.

Entre un spectacle et un autre, une multitude d’intermèdes, d’instants poétiques ou musicaux, guident les spectateurs pour un voyage insolite dans le quartier.

Une buvette et une restauration légère et saine s’est organisée, en collaboration avec les cuisinières du quartier.

Nehna wel Amar wel Jiran 2013

Nos partenaires culturels :

Dar Onboz, publisher house, Galerie Janine Rubeiz, Waraq, Twin Collective, Mancopy Dance Company (Danemark), Archipels, (France), Agora, Lebanese National Higher Conservatory of Music, Hamaskayin, Tournesol Theatre, Cherine Sarouphim Lighting Design, Badguer, Maison du créateur et de l’artisan, ExtraMuros, (France), Et Compagnie, (France).

 

Nos soutiens : 

The French Embassy in Lebanon, Institut Français, Tarte aux Poires, Fida Zalloum, Aleph, Zico House, Beirut Art Center, Jai, Kaakat Catering, Ixsir, Al Akhbar, L’Orient le Jour, Time Out Magazine, Ihjoz, Naharnet, L’Agenda culturel

 

Programme 2013

 

Installation photographique- Collectif Kahraba/ Dar Onboz :

Direction artistique Rima Maroun, avec Elsie Haddad et Lara Tabet.

Soutenu par la Galerie Janine Rubeiz,

Suite à l’exposition “On fleeting grounds” à la Galerie Janine Rubeiz, la photographe Rima Maroun prend l’initiative de poursuivre le travail en l’axant sur le quartier des escaliers Vendôme. Deux autres photographes Lara tabet et Elsie Haddad sont invitees à la rejoindre pour créer une installation photographique qui s’inscrit dans la géographie du quartier: sur les façades, à travers les fenêtres, sur les murs d’enceintes, etc…

Depuis plus d’un mois, elles ont rencontré et interviewé les habitants du quartier et définissent leur démarche en confrontant l’intimité des voisins aux espaces extérieurs de cette ville en constante transformation.

 

 

Théâtre

Ya’ ward min Yichtrik- Waraq

Performance interactive, marionnettes pour enfants-en arabe

 

Texte et mise en scène : Hussein Nakhal

Création des marionnettes : David Habchy et Hussein Nakhal

Création et régie lumière : Fuad Halwani Costumes: Joan Baz

Musique et son : Samer Saem Eldahr (Zimo) Animation : Ashley-phebe Choukeir

Coproduit dans le cadre du projet « Sandouk el Ferje », organisé par l’association Khayal avec le soutien de l’Union Européenne.

L'histoire d'un garçon de 8 ans, tenant son cœur dans ses mains. C'était pendant la guerre. Une des nombreuses guerres que Beyrouth a connu. Ce garçon est soudainement confronté à la mort de sa mère. Il s'embarque alors pour un voyage rempli d'épreuves et de douleurs.

 

La fête du pain - Twin Collective

Théâtre et conte pour enfants- en arabe

Texte et interprétation : Jad Hakawati et Roaa Bzeih

Mise en scène : Nehme Nehme.

Supervision à la scénographie: Elissa Raad

Bolbol le porteur, transporte les marchandises entre le village Zakazik et la ville. Un jour un bel âne blanc l’a suivi et c’est ainsi qu’ils sont devenus amis. Arrive le jour de la fête au village, qui est une fête bien singulière à Zakazik. Le roi et toute sa cour décident de venir au village et de s’y installer pour la fête. Les habitants de Zakazik craignent alors de manquer de nourriture. Qu'ont-ils fait? Qu'est-ce qu’ a fait Bolbol? Qu'est-ce qu’à fait Chayboub?

 

Beyrouth Sépia - Christèle Khodr

Théâtre pour adultes -en arabe

De et avec Christèle Khodr

Accueil studio : compagnie Zoukak

« Pendu dans une toile d’araignée – le ciel de l’après-guerre ». Ma mère se souvient d’une ville qui ressemble à une carte postale. Je ne l’ai jamais connue. Je ne pars pas à la recherche du paradis perdu de ma mère. Je veux parler de mon sentiment de défaite quand je marche dans les ruelles de la ville, quand j’imagine les souvenirs démolis aux rythmes des bulldozers. Peut-être que si je rassemblais ces souvenirs je pourrais sauver ce qui reste de mon amour pour elle. La ville.

 

Jogging, Run 7enno Run ! – Agora, Collectif Kahraba

Théâtre pour adultes- en arabe

 

Texte, concept et Interprétation : Hanane Hajj Ali assistée du Collectif Kahraba

Avec Serge Yared et Raghda Mouawad

 

Accessoiriste : Nathalie Lahoud

 

Enregistrement et mixage sonore : Fadi Tabbal

Soutien Tunesfork studios

 

Hanane Hajj Ali, citoyenne libanaise et actrice, d’une cinquantaine d’années, s’exerce au jogging pour se prévenir de l’obésité, de l’ostéoporose et de la dépression. Comme chaque matin, elle déambule dans la ville.

“Mon intervention personnelle en tant que citoyenne et artiste constituera l’axe essentiel de la performance, et définira le style, le contenu, la forme et la matière de la performance. Cette approche ouvrira la voie à la recherche stimulante et diversifiée entre le moi et l’autre, entre le réel et l’imaginaire, entre l’entité personnelle et l’entité scénique, entre la dimension esthétique et la dimension politique de l’acte artistique et culturel.”

 

Danse contemporaine

Eight people, Eight rules - Clara Sfeir

Performance de danse contemporaine

Danseurs : Romy Lynn Attieh, Alia Hamdan, Ghida Hashisho, Mohammad Khansa, Habib Rahmeh, Clara Sfeir, Mona Shaar, Corinne Skaff.

Musiciens : Maria Rijo Lopez da Cunha au violoncelle et Joss Turnbull à la percussion (Tunbak)

Soutiens : Théâtre Tournesol, Centre houna, Collectif Kahraba, Stun Gym Jnah.

Cette performance est le résultat de trois semaines d’expérimentation proposé par Clara Sfeir avec un groupe de professionnels, de semi-professionnels et d’amateurs. Les danseurs ont défini un ensemble de règles qui tisseront différemment chaque soir les séquences chorégraphiées et les improvisations. Réunis sur un même terrain de jeu, danseurs et spectateurs vivront une expérience différente chaque soir, en fonction des choix.

 

Absolutes – Mancopy dansekompagni (Danemark)

Performance de danse contemporaine

Chorégraphe : Jens Bjerregaard assisté de Geoliane Arab

Interprètes: Maura Morales (Cuba/Allemagne), Lodie Kardouss (France/Belgique), Jens Bjerregaard (Danemark).

ABSOLUTES est un programme de trois solos.

Les interprètes sont séparés, isolés, chacun dans une bulle, chacun essayant d'atteindre l’achèvement, la perfection –l’absolu. Ce désir de la réalisation ultime de soi transforme chaque scène en gros plan sur trois individus faisant face au monde contemporain.

Soutenu par le Conseil Danois des Arts et la Fondation Wilhelm Hansen, ABSOLUTES a été créé au Liban en 2013. La performance dans "Nehna wel wel Amar Jiran 2013» est une première mondiale.

 

 

Musique

Les élèves du Conservatoire National Superieur de Musique du Liban

Le festival accueillera durant les soirées différentes propositions des élèves du Conservatoire qui offriront des petits concerts en extérieur.

 

Concert Mustafa Said et Joss Turnbull

Chant, Oud et percussion (Tunbak)

Collaborateurs de longue date, Mustafa et Joss, deux prodiges de la musique qui nous viennent d’Egypte et d’Allemagne, nous proposeront un concert de musique orientale improvisée.

 

Concert Dominique Pifarely et Michele Rabbia- Cie Archipels

Violon et percussion

Deux voix, deux gestes qui improvisent une pensée du monde, le bruissement acoustique, le froissement électronique des instruments et de l’espace, dans une tentative de chorégraphie sonore.

 

“Le son que je cherche est une déflagration : on l’ébauche d’un geste de la main, elle enfle et grogne dans le crâne, s’y perd après explosion lente. Le son que je cherche est l’idée d’une danse tournoyante et brève, d’une peau tendue qu’on excite du bâton, de l’os, de la paume ou du marteau sur le bronze.”  (François Bon, Formes d'une guerre, 2010).

À propos de
Moon, Neighbours, Us
À propos de
2013
Presse
Editions