Association Sociale et culturelle Agial, Aïn el Helwe

Aurelien Zouki et Clara Sfeir ont mené des classes d’ expression corporelle, de danse contemporaine et de manipulation de masque de 2010 à 2012, qui ont abouti à la participation de la troupe d’enfants d’Agial au festival Nehna wel amar wel Jiran en septembre 2012 où tous les soirs les enfants présentaient des danses au milieu de la foule du public beyrouthin, traversant les escaliers de Mar Mikhael, accompagnés par différents musiciens chaque soir.

La collaboration s’est poursuivie et  a permis de partager et transmettre des outils pédagogiques et une pratique de la danse, développés par le Collectif Kahraba à travers ses différentes expériences auprès des publics divers

Ensemble Agial et Collectif Kahraba cherchent à favoriser l’élaboration de formes d’expression artistique poétique, tenant compte de la complexité de la réalité sociale et du contexte identitaire. La danse permet de par son abstraction de proposer un langage poétique qui se place au delà du discours, et qui place autant les danseurs que les spectateurs au cœur d’une humanité commune. C’est un moyen possible pour briser les clivages et faire entendre cette expression au delà des appartenances communautaires.

Le groupe participe à l’édition 2015 de Nehna wel Amar wel Jiran en présentant différentes formes courtes dansées.